AvBuzz

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 7 juillet 2009

AMX rappelle ses MVP 5xxx

AMX vient de communiquer par mail à ses revendeurs la mise en place d'une campagne de rappel concernant les écrans tactiles sans fil MVP 5100, 5150 et 5200i.

Le mail fait état de batteries qui gonflent suite à des décharges profondes (lors d'un stockage prolongé notamment), pouvant entrainer des déformations de l'appareil et/ou des effets optiques sur l'écran LCD. Ces problèmes apparaissent sur les écrans livrés avant le 5 juin 2009.

AMX propose un remplacement immédiat des écrans présentant des déformations, demande un retour des écrans en stock chez les revendeurs et livrés avant le 5 juin 2009. Pour les touchpanels déjà livrés aux clients finaux, AMX propose un nouveau firmware qui indiquera si la batterie présente un risque ou non, mais indique qu'il échangera quand même tous les écrans livrés avant le 5 juin.

Plusieurs choses me viennent à l'esprit :

  • je n'ai jamais installé de MVP 5200, mais j'ai déjà constaté, il y a environ 6 mois, des batteries qui gonflaient sur des MVP 7500. J'ai donc demandé à AMX France si le phénomène était connu, à quoi le technicien m'a répondu qu'il y avait eu des cas sur les MVP 5200 mais pas sur les 7500. On peut supposer qu'entre temps les premiers panels livrés (environ 2 ans) sont arrivés à un seuil critique et que l'épidémie enfle à tel point qu'AMX ne peut plus traiter au cas par cas. Au final, bien qu'AMX reste vague sur le sujet, c'est bien d'un risque d'incendie qu'il est question (on notera la demande de renvoyer les panels au SAV avec la batterie déchargée...).
  • Les appareils disposant d'une batterie intégrée non démontable (merci à Apple d'avoir lancé la mode) deviennent des plaies en cas de soucis avec cette dernière. Le client final sera privé de touchpanel le temps de la réparation. Pénible, surtout qu'un panel sans batterie peut marcher en mode filaire le temps de l'échange.
  • J'attends un mail officiel d'AMX Europe pour connaitre leur position (le mail que j'ai reçu vient des USA).

Un problème dont ne sera pas affecté la TPS-6X de chez Crestron. En effet, j'ai découvert aujourd'hui qu'elle marche avec de bons vieux accus NIMH, certes moins performants, mais combien plus solides et stables dans le temps !

Le texte original du mail.

mercredi 13 mai 2009

Module pour volets roulants chez Crestron

Crestron annonce la disponibilité d'un nouveau produit qui pourra rendre de grands services en intégration ou en rénovation :

Un module de pilotage pour volets roulants au format "fond de boîte", qui trouvera sa place derrière un interrupteur ou dans une boite de dérivation. Pilotage par le bus Cresnet ou encore par contacts secs sur les boutons locaux.

Son nom : CH-HRMOT1-IW.

vendredi 8 mai 2009

La SqueezeBox Boom en promo !

Deezer s'associe à Logitech pour proposer à tous les détenteurs d'un compte Deezer une remise exceptionnelle sur la SqueezeBox Boom, le modèle tout en un de la gamme de platines musicales réseau de Logitech.

L'offre est très intéressante car elle propose la Boom à 199 euros, soit 90 euros en dessous du prix public conseillé. En pratique, il est difficile de trouver une Boom sous la barre des 250 euros, c'est donc vraiment une bonne affaire.

L'offre n'est valable que jusqu'au 17 mai 2009 et dans la limite des stocks disponibles !

Pour plus d'info, suivez ce lien.

On notera que cette annonce intervient de manière opportune alors que Deezer a récemment annoncé que son financement proviendrait dorénavant, en plus de la publicité sur le site, de l'intégration de la publicité dans ses programmes. Disposer d'une large base de lecteurs audio capables de recevoir ses programmes de manière plus simple et efficace qu'au travers d'un PC est donc essentiel pour Deezer...

jeudi 7 mai 2009

Signalisation lumineuse dans un call-center...

Aujourd'hui, j'inaugure une nouvelle catégorie. Je vous y présenterais un peu plus de mon travail.

Commençons donc par un système un peu différent de mon quotidien...

Besoin : le client souhaite signaler de manière lumineuse l'état des agents d'un centre de support informatique intégré. Car dans cette entreprise, les agents du support technique peuvent répondre au téléphone, mais également recevoir la visite de leurs collègues qui viennent poser des questions ou rapporter leurs ordinateurs pour divers travaux. Le but est que les agents disponibles soient rapidement identifiés par les visiteurs du service.

Le client dispose des voyants lumineux fabriqués en interne, à base de bande de LEDs RGB et de Plexigas. La première image montre à quoi ils ressemblent (j'ai toutefois effacé le Logo de la photo), ils mesurent environ 8 cm de haut :

Le client souhaite indiquer plusieurs états :

  • Agent délogué : voyant éteint
  • Agent logué et disponible : voyant vert
  • Agent logué et en ligne : voyant rouge
  • Agent en pause : voyant jaune
  • Plus deux variantes clignotantes du rouge et du jaune en cas de dépassement d'une limite temporelle prédéfinie.

Le jaune est obtenu par mélange du vert et du rouge. Pour des raisons économiques, le bleu n'est pas câblé, ce qui limite à 2 au lieu de 3 le nombre de commande nécessaire par poste.

Le système de téléphonie est basé sur Asterisk, un logiciel IPBX open source réputé.

Problématique : comment récupérer des données sur un serveur informatique, et transformer ces données en action sur des voyants ?

La solution a été d'utiliser un système Crestron, qui se connecte à Asterisk via l'API du logiciel. L'automate Crestron se connecte à Asterisk, par l'intermédiaire d'un socket TCP/IP. L'automate interroge le serveur, puis traite les informations reçues et décide d'actionner des relais en fonction du résultat. Les LEDs sont commandées en tout ou rien (suffisant pour de la signalisation), pour des raisons de coût par rapport à une solution avec des modules RGB pour LEDs.

Il y a donc 16 relais dans le cas présent pour gérer 8 postes de travail :

Et voici le résultat final :

La mise au point a posé quelques soucis (il faut justifier son salaire, hein)... Le premier jet du programme fonctionnait ainsi : l'automate se connectait à Asterisk de manière passive et recevait les "Events" du système de téléphonie. Deux problèmes se sont posés : d'une part, la quantité de données à traiter est directement proportionnelle au nombre de postes connectés et à leur activité. Et pas moyen de calmer suffisamment Asterisk car les filtres disponibles n'interviennent pas poste par poste mais par catégorie d'"Events". D'autre part, les systèmes Crestron ont un système d'exploitation qui bride à 20 ms le temps d'exécution d'un module Simpl+ (avant de forcer un task switching - cette limitation a pour but de limiter les plantages dûs à un module Simpl+, écrit en C). Résultat : l'automate recevait les informations plus vite qu'il ne pouvait les traiter, amenant à des latences qui pouvaient dépasser la minute !

La seconde version du système fonctionne de manière opposée : cette fois-ci c'est l'automate qui interroge Asterisk (les "Events" étant désactivés). D'une part, on n'interroge que les variables qui nous intéressent, ce qui limite la quantité de données à traiter et en augmente la pertinence, d'autre part l'automate ne refait une requète au serveur une fois seulement que toutes les données reçues ont été traitées. La latence passe ainsi sous la seconde, ce qui est tout à fait acceptable. Tellement acceptable que l'action que de se loguer ou de se déloguer générait un passage furtif au rouge des voyants ! En effet, ces actions créent un appel vers le serveur, que le Crestron détectait dans de nombreux cas. La solution a été d'ajouter (par programmation) une latence supplémentaire dans la détection de la prise d'appel, et donc de l'affichage du rouge.

Et vous, vous faites quoi avec Crestron ?

PS : j'ai retouché les photos pour cacher les marques et les noms des opérateurs.

mercredi 6 mai 2009

mCubed présente un NAS avec lecteur de CD

Vu sur Tom's Hardware France, mCubed présente un NAS qui intègre un lecteur de CD. La bestiole est capable de riper automatiquement vos CDs dans différents formats (FLAC, WMA Lossless, Apple Lossless, ou MP3) et les met automatiquement à disposition. Il intègre un processeur Atom, et peut se voir équiper de SSD pour un fonctionnement parfaitement silencieux.

Bonne chose, il est compatible UPnP, iTunes ou SqueezeCenter.

Comme il semble basé sur un PC, je pense qu'il doit y avoir possibilité de lui faire héberger d'autres applications.

Le lien sur Tom's Hardware

samedi 2 mai 2009

Via Artigo A2000 et HP MediaSmart LX195

HP présente un nouveau serveur domestique basé sur l'Intel Atom, le MediaSmart LX195.

La machine est annoncée à un tarif canon (400 $) avec un disque de 640 Go et Windows Home Server installé. Il est compatible avec Apple Time Machine. Chose curieuse, l'engin ne semble pas disposer de sortie écran ; pourtant les Intel Atom sont souvent livrés avec un chipset Intel intégrant une carte graphique. L'économie est mal placée, car une sortie écran peut s'avérer salutaire en cas de plantage du système... Sans doute HP veut-il segmenter sa gamme en empèchant les acheteurs d'utiliser cette petite machine comme machine bureautique/internet légère !

Dans le même genre, mais à monter soi-même, VIA a sorti dans une indifférence quasi-générale (en France en tout cas), un nouveau barebone Artigo nommé A2000, basé sur une plateforme Pico-ITX.

L'intérêt de celui-ci, c'est qu'il dispose de deux emplacements SATA 3.5 pouces, permettant de monter un RAID. Autre point intéressant, il dispose en interne d'un emplacement Compact-Flash, pour installer pourquoi par une distribution comme FreeNAS. Par contre, il est livré sans logiciels, sans disque, et sans mémoire (DDR II au format SO-Dimm), ce qui fera vite monter la facture pour les personnes intéressées. Il est animé par un processeur C7D à 1.5 GHz, qui sera sans doute bien suffisant pour l'utilisation qu'on en fera. Comptez 340 euros TTC port inclus chez www.mini-itx.com.

Le HP MediaSmart LX195 sur EndgadgetHD

L'Artigo A2000 sur le site de VIA

Pour ma part, je reste fidèle à mon vieux Geode NX...

Domotique et dégât des eaux...

La domotique, c'est l'automatisation des tâches de la maison. En ce sens, une machine à laver avec un départ différé peut être considérée comme une application domotique, certes rudimentaire, mais quand même.

Oui mais voilà, quand la dite machine à laver fuit, personne n'est là pour l'arrêter... et j'ai passé mon vendredi soir à éponger !

Après examen de l'engin, il se trouve que le bouchon de vidange du tambour a sauté, le temps et les vibrations aidant. Une fois remis en place, la machine à laver est repartie comme en 40...

Ce qui amène plusieurs réflexions :

  • Ma machine à laver est mal conçue, ce qui fait qu'aucune sécurité n'est venue couper l'arrivée d'eau. En effet, au début du cycle de lavage, le tambour se remplit d'eau, et une sonde de niveau coupe l'électrovanne une fois la quantité d'eau nécessaire pompée. Or, aucune minuterie interne ne vient sécuriser le remplissage. Ce qui fait que la machine a pompé de l'eau non-stop pendant 4 heures, n'atteignant jamais le niveau. Un tel timer aurait pu nettement limiter les dégâts (surtout chez mes voisins du dessous)...
  • Les départs différés, c'est super pour profiter des heures creuses et faire des économies, mais la plupart du temps, on n'est pas à la maison à ce moment là... Il faut donc prévoir le pire et s'en prévenir. Dans le cas présent, placer la machine dans un local avec un siphon de sol peut être une bonne solution. Mais pas toujours évidente à mettre en oeuvre, surtout en appartement. Des détecteurs d'eau couplés à un relais dans le tableau électrique semblerait une solution intéressante.
  • La dernière réflexion, concerne le choix du nouveau sol de mon salon : dois-je le choisir étanche ?

samedi 18 avril 2009

La fin des traces de doigts...

Bonne nouvelle ! Dans notre dernière commande chez Crestron, comprenant un TPS-6X, notre stagiaire m'a fait remarquer que Crestron avait livré 3 faces avant : une avec les boutons (comme sur la photo, et deux sans les boutons. A y regarder de plus près, des deux sans boutons, l'une a une finition glossy, l'autre plutôt satinée...

Les traces de doigts sont encore visibles, mais c'est toutefois nettement mieux !

En espérant que ce soit dorénavant livré en standard chez Crestron, la face satinée n'étant pas emballée avec le TPS-6X mais séparément dans le pack.

lundi 23 mars 2009

L'iPhone est-il l'alpha et l'omega des interfaces domotiques ?

S'il est clair que l'iPhone tel qu'il existe aujourd'hui possède de nombreuses lacunes (absence de copier-coller, impossibilité de gérer facilement le contenu sans iTunes... je vous conseille de regarder l'article de Tom's Hardware à ce sujet), il a par contre réussi plusieurs tours de force depuis son lancement :

  • la démocratisation des interfaces tactiles,
  • la création d'un écosystème complet autour de lui, avec l'AppStore et la disponibilité de 15000 applications !
  • la fidélisation d'une grande base de fans et de développeurs de part le monde.

Bref, qu'on le veuille ou non, l'iPhone est incontournable pour le geek moderne, malgré ses défauts. Et la fluidité et l'ergonomie de son interface possède quelques années d'avance sur la concurrence... Apple a réussi un coup de maitre en lançant un produit sans doute pas parfait, mais suffisemment abouti pour créer un engouement, quitte à le faire évoluer par la suite (firmware 3 pour cet été).

Et forcément, ni AMX ni Crestron ne pouvaient y échapper... Crestron vient juste de publier sur l'AppStore son application "Crestron Mobile" tandis qu'AMX propose depuis un moment déjà son "Virtual Keypad".

Deux philosophies différentes, AMX proposant un clavier à 12 boutons plus une zone de texte au design figé, tandis que Crestron propose de créer une interface sur mesure à l'aide de son logiciel VTPro. Bon point donc pour la solution Crestron, beaucoup plus souple et intéressante. Il vous faudra par contre mettre à jour vos logiciels Crestron pour pouvoir le programmer. On remarquera que Crestron débride les solutions de contrôle alternatives quitte à concurrencer ses propres panels (voir mon précédent billet sur les XPanels).

Utiliser un iPhone comme interface, qu'en pensez-vous ?

dimanche 1 mars 2009

L'éclairage à LED pour le remplacement des lampes à incandescence ?

Alors que jusqu'à présent, les solutions d'éclairage à LED étaient la plupart du temps réservées à de la décoration et rarement à de l'éclairage fonctionnel, il semblerait que les choses soient en train de changer.

Vu sur le site de Rexel, un distributeur électrique bien connu, une publicité pour une nouvelle gamme d'ampoules LED de Phillips, les "Master LED".

Au chapitre des originalités, elles sont conçues pour remplacer directement des ampoules à incandescences, ce qui est très nouveau, notamment à cause de la très forte directivité intrinsèque des LEDs. L'économie d'énergie est du même acabit que celle que l'on peut espérer avec des fluo-compactes.

- page 2 de 8 -